Corps hybrides aux frontières de l’humain au Moyen Âge – Université catholique de Louvain, 19-20 avril 2018

Corps hybrides aux frontières de l’humain au Moyen Âge

Colloque international (Université catholique de Louvain, 19-20 avril 2018)

 

 

Programme

Jeudi 19 avril 2018

14h

Accueil des participants

14h30
Séance I / Imaginer la frontière de l’humain : entre texte et enluminure

Christine Ferlampin-Acher
(U. de Rennes II)
Le monstre Malegrape dans Artus de Bretagne (§§ 108 ss.) entre textes et images

Damien Kempf (U. of Liverpool)
Monstrous Tales, Monstrous Beasts : Saracens as Hybrids

András Borgó (U. Innsbruck)
Hybrid Bodies in Hebrew Manuscript Illuminations

16h

Pause café

16h30
Séance II / Narrations monstrueuses : fantaisie du soi et de l’autre

Miranda Griffin (U. of Cambridge)
Mélusine and Margaret : Assemblages and Monstrous Maternity

Jessy Simonini (ENS, Paris)
Cors, bras et chiere aveit semblant as noz: images du centaure dans le Roman de Troie

Antonella Sciancalepore
(UCLouvain)
Chevaliers-poisson et enfants-arbalète: recherches sur les hybridations humain-inorganique

Vendredi 20 avril 2018

9h15

Accueil

9h30

Séance III / Encadrer le monstre : la science face à l’hybride

Pierre-Olivier Dittmar (EHESS, Paris)
Le Monstres des hommes

Catherine Megan Crossley (U. of Liverpool)
Human or Hybrid? Medieval Monstrous Men and the Question of the Soul

10h30

Pause café

11h

Séance IV / Lost in time : les transformations de l’hybride

Jacqueline Leclercq-Marx (ULB, Bruxelles)
Une frontière très mouvante. L’humanisation du monstrueux dans le haut Moyen Âge et le Moyen Âge central

Grégory Clesse – Florence Ninitte (UCLouvain – U. zu Köln)
Pérégrinations des peuples hybrides dans les histoires et géographies de l’Orient

Clémence Gauche (U. de Nantes)
Identité aux frontières de l’humain : monstres et hybrides dans les sceaux de la fin du Moyen-Âge (XIIe-XVIe siècles)

 

13h45

Séance V / Table ronde conclusive

Modérée par Cristina Noacco (U. de Toulouse II) et Antonella Sciancalepore

 

More infos on the UCLouvain website.


Publié par

Ninon Dubourg (sharing info)

Ninon Dubourg is a current PhD candidate researcher in medieval history at the University of Paris Diderot - Paris 7, France. Her research interests include the laical and clerical physical impairments and disability in Medieval Europe (XII – XIV C), based on the petition and papal letters conserved in the Papal Archives of the Archivum Secretum Vaticanum. This kind of ecclesiastical document offers us a significant insight into the Church's comprehension of the social experience of disability. Disabled clerics had to ask the Pope for dispensation to contravene canon law - with regard to income or religious practices – necessitated by the circumstances of their disability. Papal dispensation letters, written in answer to such petitions, offered the cleric a number of ways out, from dispensation to pension, including resignation, in connection with the pope's administration and the potestas the Church had to solve this issues. The real lived experiences of a disabled cleric had to be reformulated in the petition in order to allow the Church to recognise his disability, and thus for him to receive papal grace. Working on many relative questions, she likes to approach new topics as disabled identity, medieval masculinities, medicine in the Middle Ages, biblical studies, canon law, medieval linguistic and so on. (https://univ-paris-diderot.academia.edu/NinonDubourg) She also teach Methodology to first year and Master degree and Medieval History at the University Paris Diderot - Paris 7 as ATER (temporary attaché). She is also a foreign associate member of the research network "Homo Debilis" at the Bremen University (http://www.homo-debilis.de/personen/index-en.html). Also member of the réseau jeunes chercheurs Handicap(s) et Sociétés, Programme Handicaps et Sociétés - EHESS, Paris. She is also in charge of the research blog History of Disease, Disability & Medicine in Medieval Europe, with the aim to promote this filed of research in France and in Europe and will make sure to share latest publishing events, future meeting (such as conference, colloquium, round table), and to relay call for paper or contribution on disability in pre-modern societies, with particular focus on Middle Ages. (https://dishist.hypotheses.org/) Ninon Dubourg est doctorante ATER en histoire médiévale à l'Université Paris Diderot – Paris 7, laboratoire ICT (Identité, Culture et Territoire, EA 337). Ses recherches sont menées sous la direction de Didier Lett (Université Paris Diderot – Paris 7) et de Julien Théry (Université Lumière Lyon 2). Ancienne allocataire chargée d'un mission d'enseignement (École Doctorale Économies, Espaces, Sociétés, Civilisations, ED 382) et boursière de l’École Française de Rome (Novembre 2014), son travail de thèse s'intitule « Handicap et infirmité clérical et laïque dans les suppliques et lettres pontificales de l'Europe médiévale (xiie – xive siècle) ». Ninon cherche dans son travail de thèse à questionner l'intégration de personnes infirmes dans le clergé et dans la société laïque ainsi que l'utilité que retire l’Église à aller contre les lois relatives à l'incapacité physique qu'elle a elle même édicté. Les sources qu'elle utilise, issues des registres de suppliques et de lettres des Archives secrètes du Vatican, entre normes et pratiques, permettent de voir comment la personne handicapée, clerc ou laïque, compte sur l'institution dont elle fait partie pour encadrer sa vie – et inversement, de capter le regard que pose l'institution sur ces personnes. Elle est aussi membre associée au réseau de recherche "Homo Debilis" de l'Université de Brême (Allemagne) (http://www.homo-debilis.de/personen/index-en.html). Aussi membre du réseau jeunes chercheurs Handicap(s) et Sociétés, Programme Handicaps et Sociétés - EHESS, Paris (http://phs.ehess.fr/?page_id=402). Elle est aussi gestionnaire du carnet de recherche hypothèse sur L'histoire du handicap, des maladies et de la médecine dans l'Europe médiévale. Son carnet souhaite promouvoir ce champ de recherche en France et en Europe et propose de veiller à partager les nouveautés éditoriales, les futures rencontres (conférences, colloque, journées d'études, tables ronde), mais aussi de relayer les appels à communication ou à contribution du handicap dans les sociétés pré-modernes, en se focalisant particulièrement sur l'époque médiévale. (https://dishist.hypotheses.org/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *